Comment avoir la garde des enfants dans un divorce ?

Comment avoir la garde des enfants dans un divorce ?

Lorsqu’un divorce survient dans un couple, la plupart du temps, il emporte tout sur son passage. En effet, si vous n’êtes pas bien préparé, vous pourriez être surpris par les procédures autour de la garde des enfants. Mieux vaut être informé donc.

Tout savoir de la garde des enfants dans une séparation

Lorsqu’il y a une séparation entre deux parents, les enfants deviennent rapidement une source de litiges. Car, chaque partie, la plupart du temps, veut avoir les enfants le plus longtemps possible. On veut être un bon parent et donner tout ce que l’on peut à l’enfant.

Ainsi, la décision peut être tranchée par un juge ou trouvée à l’amiable entre les deux parents. Mais avant tout ça, il convient de savoir les différents cas de figure possible pour la garde des enfants.

Votre conjoint veut une garde alternée

Dans le cas ou votre partenaire désire avoir les enfants de temps à autre chez lui, on parle alors d’une garde alternée. Cela implique que les enfants auront deux domiciles. Ils habiteront de manière alternée chez l’un ou l’autre des deux parents.

Si dans ce cas de figure, vous voulez une garde exclusive, il faudra affûter vos arguments. Mais avant toute chose, il faut faire le meilleur choix qui soit pour vos enfants.

Dans le cas de figure où vous acceptez que la garde soit alternée, il faut veiller à ce que, certaines conditions soient remplies. Ainsi, votre conjoint doit disposer d’assez d’espace pour accueillir les enfants.

De même, la distance entre son logement et l’école d’une part et votre maison d’autre part, doit être raisonnable, pour éviter de longs trajets aux enfants.

Par contre si vous refusez la garde alternée, vous devez probablement vous rendre devant un juge aux affaires familiales. Là, il faut exposer des arguments qui pourront faire peser la balance en votre faveur.

Votre conjoint travaille peut-être trop, il fait d’heures supplémentaires en excès. Il se peut également qu’il soit alcoolique, fumeur ou qu’il prenne des substances qui peuvent affecter l’intégrité ou la santé des enfants.

En fait, si vous avez des raisons de penser que vos enfants ne sont pas à l’aise chez votre conjoint, il faut faire une liste à tête reposée et les exposer au bon moment. Vous devez toutes les lister devant le juger tout d’abord pour le bien de vos progénitures.

Votre conjoint ne veut pas de la garde

Dans le cas de figure, où votre partenaire ne veut pas de la garde des enfants, alors vous obtenez la garde exclusive. De manière concrète, cela signifie que les enfants resteront toujours dans leur domicile habituel.

Ce type de garde est souvent accordé à l’un des parents quand l’autre présente de graves défaillances pour héberger les enfants et prendre soin d’eux. Ainsi, si un des conjoints déménage hors de la France par exemple, ou s’il n’a pas le temps matériel pour s’occuper des enfants.

De même, s’il manque d’espace ou, s’il s’est remarié avec une personne qui ne supporte du tout pas vos enfants, vous pouvez avoir la garde principale.

Il faut comprendre que lorsqu’on parle de garde exclusive, cela ne veut pas dire qu’un parent ne verra plus du tout ses enfants. En fait, le parent qui n’a pas la garde obtient quand même un droit de visite.

Le droit de visite

Il s’agit ici d’un droit qui est accordé au parent qui n’a pas la garde exclusive. Ce sont les moments où il pourra avoir les enfants chez lui. Généralement, il est question d’un week-end sur deux ou de la moitié des vacances scolaires.

Ce planning peut être défini de commun accord entre les deux parents. C’est même la solution qui est conseillée. Car lorsqu’il y a mésentente, c’est le juge aux affaires familiales qui choisit le droit de visite. Cela peut ne pas arranger l’une des deux parties.

Le droit de visite doit être clairement rédigé pour éviter des problèmes par la suite. Il faut savoir que ce dernier peut être modifié plus tard pour différentes raisons ou même supprimé.

Qu’est-ce qu’une demande de garde principale ?

La demande de garde principale est une action par laquelle l’un des parents demande à avoir les enfants une grande partie du temps. En terme simple, sa résidence devient leur logis principal.

Pour espérer avoir une demande de garde exclusive, il est mieux de vous entendre avec votre partenaire. En fait, si ce dernier ne peut pas garder les enfants à plein temps, il peut vous donner son accord.

Dans ce cas de figure, il faudra rédiger une demande avec les termes de l’accord que vous remettrez à votre avocat. Ce dernier va s’assurer que tout est en règle et que vous n’êtes pas lésé. Ensuite, il montrera le document au juge. C’est ce dernier qui décidera, même dans le cas où il n’y a pas un accord, vous devez saisir le juge pour avoir cette garde principale.

Séparation, comment changer le mode de garde des enfants ?

Pour des raisons diverses, la situation d’un parent pourra changer. Que ça soit un nouveau domicile qui le rapproche plus des enfants, ou un emploi du temps plus allégé qu’au moment du divorce.

Peu importe, la raison, si elle semble réellement valable pour changer le mode de garde, vous pourriez saisir le juge aux affaires familiales. Dans ce cas de figure également, les parents peuvent trouver un accord. Ceci facilite le travail du juge, dans le cas contraire, c’est à ce dernier de trancher.

Il se peut qu’un l’enfant soit demandé à être entendu, dans d’autres cas le juge peut désigner un médiateur pour trouver un arrangement.

Lors d’une demande de divorce, la garde des enfants doit être réglée avec beaucoup de calme et de sang froid pour le bien de ces derniers. Ce sont des êtres fragiles qui doivent passer avant l’égo des adultes.

Mes conseils :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici