Test & avis d'un papa divorcéComment s'occuper de ses parents âgés ?

Comment s’occuper de ses parents âgés ?

Avec l’âge, nos parents peuvent rencontrer un certain nombre de difficultés liées à la vieillesse. Il peut d’agir de soucis d’ordre financier, lorsque la retraite ne couvre pas les frais liés à la santé, au logement et à l’alimentation. Il peut s’agir aussi de problèmes de santé avec l’apparition d’une perte d’autonomie et de maladies. En tant qu’enfant, on peut se demander comment se positionner vis-à-vis de cela, tout dépend de la relation que l’on a avec ses parents.

Quelles sont les obligations envers les parents ?

S’occuper de ses parents lorsqu’ils vieillissent n’est pas une obligation légale tant qu’ils n’ont pas de difficultés financières les empêchant de subvenir à des besoins primaires (vêtements, santé, nourriture). Lorsqu’ils n’ont plus les capacités de subvenir à ces besoins, ils peuvent dans ce cas-là demander de l’aide à leurs enfants. C’est ce que l’on appelle l’obligation alimentaire.

Qu’est-ce que l’obligation alimentaire ?

L’obligation alimentaire est imposée par la loi lorsque qu’un ou des parents âgés ont de trop faibles revenus pour assurer leurs besoins primaires. Elle concerne alors les descendants directs de ces personnes, leur imposant de verser une certaine somme d’argent à leurs parents, ou bien d’honorer l’obligation en nature. L’obligation alimentaire peut prendre la forme d’un accord à l’amiable directement réalisé avec les parents ou en cas de désaccord, la loi tranche et calcule les devoirs de chacun selon leur situation respective. À noter que les gendres et les belles filles peuvent aussi être concernés par cette obligation.

Quelles sont les obligations envers les parents ?
Source Monkey Business Images / Shutterstock

Devenir aidant familial pour prendre soin de ses parents âgés

D’après l’article R245-7 du code de l’action sociale et des familles, l’aidant familial se définit comme ce qui suit : “Est considéré comme un aidant familial, pour l’application de l’article L. 245-12, le conjoint, le concubin, la personne avec laquelle la personne handicapée a conclu un pacte civil de solidarité, l’ascendant, le descendant ou le collatéral jusqu’au quatrième degré de la personne handicapée, ou l’ascendant, le descendant ou le collatéral jusqu’au quatrième degré de l’autre membre du couple qui apporte l’aide humaine définie en application des dispositions de l’article L. 245-3 du présent code et qui n’est pas salarié pour cette aide.”.

En d’autres termes, il s’agit d’un statut définissant l’aide régulière qu’un proche d’une personne handicapée peut apporter. L’activité n’est pas rémunérée, mais elle peut être considérée comme une obligation alimentaire en nature. Toutefois, il est possible d’obtenir un statut salarié sous certaines conditions :

– La personne dépendante est éligible à l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) ou à la Prestation de Compensation du Handicap (PCH).
– Il ne doit pas exister de lien marital ou pacte civil de solidarité entre la personne accompagnée et son aidant (conjoint, concubin, partenaire de pacs), à l’exception d’une situation de forte dépendance et d’un besoin d’aide constant.

Que faire pour vos parents âgés en bonne santé ?

Si vos parents âgés ont la chance d’être en bonne santé, vous pouvez toutefois les aider financièrement en cas de besoin. Cela peut se traduire par une aide financière régulière et fixe, ou bien par des aides en nature. Celles-ci peuvent comprendre le temps que vous passez auprès d’eux pour faire du ménage, des courses, les soutenir psychologiquement et moralement. S’ils sont isolés et ne voient que peu de monde ce qui nuit à leur moral, aller les voir régulièrement leur fera plaisir. Vous pouvez également les inscrire à des ateliers où puisse se tisser le lien social (associations ludiques, sociales, etc.) et leur servir de chauffeur pour qu’ils puissent assister à leur rendez-vous.

Leur trouver un logement adéquat

S’ils sont en perte d’autonomie et que leur logement devient un danger pour eux-mêmes (surtout s’ils sont esseulés), l’aide peut se concentrer dans la recherche de logements séniors adéquats où ils seront bien entourés. Il peut s’agir d’une maison de retraite privée ou d’un EHPAD, selon vos propres ressources. Certaines personnes âgées refusent catégoriquement de partir de chez elles, auquel cas, vous pouvez apporter des améliorations au logement actuel pour qu’elles puissent y vivre plus facilement. Cela peut être l’installation d’un monte-charge dans l’escalier pour leur permettre de monter dans leur chambre, ou bien l’aménagement d’une chambre au rez-de-chaussée. Il faudra prévoir aussi que vous ou une autre personne vienne régulièrement pour aider aux taches quotidiennes et vérifier que tout aille bien.

Que faire pour vos parents âgés en bonne santé ?
Source bbernard / Shutterstock

Leur proposer régulièrement votre aide pour le quotidien

Au quotidien, vous pouvez les aider en étant présent. Les conduire, leur faire leurs courses alimentaires, préparer la cuisine et faire le ménage sont des aides précieuses. Au-delà de leur fournir une aide quotidienne qui leur simplifiera la vie, ce sont aussi des moments précieux où ils pourront vous voir. Si vous avez des obligations professionnelles et/ou personnelles vous empêchant de leur consacrer autant de temps, vous pouvez également trouver une aide ménagère ou une auxiliaire de vie sociale pour les accompagner au quotidien et les soulager de nombreuses tâches ménagères.

Leur rendre visite avec vos enfants

Souvent, les personnes âgées souffrent de solitude. Elles voient leurs amis mourir autour d’elles, et n’ont plus les capacités ou les moyens de se déplacer autant qu’elles le voudraient. Aussi, elles se soucient beaucoup de la famille. Leur rendre visite régulièrement et leur emmener leurs petits-enfants compte beaucoup pour elles. C’est un soutien moral et psychologique qui n’a pas de prix et est facilement réalisable, sauf si vous habitez très loin. Auquel cas, vous pouvez vous tourner vers des solutions de réunion à distance comme Skype ou Meet que les grands-parents voient leurs petits enfants grandir, et puissent quand même avoir une communication autre que seulement verbale, mais aussi visuelle.

Image de couverture tsyhun / Shutterstock