Comment rééduquer son périnée après l’accouchement ?

Comment rééduquer son périnée après l’accouchement ?

L’accouchement est une épreuve très difficile, qui fait souvent des ravages sur le corps de la femme. J’ai eu l’occasion de m’en rendre compte, après l’accouchement de mon épouse il y a plusieurs mois. Elle a dû suivre plusieurs étapes, notamment la rééducation du périnée, afin de devenir à nouveau la femme qu’elle était. Autrement, les séquelles de l’accouchement peuvent demeurer longtemps, et provoquer des problèmes de santé plus graves. Ce qui bien sûr aurait été pénible pour elle, mais aussi pour moi. Découvrez donc dans la suite, tout ce qu’une femme doit savoir pour rééduquer son périnée après l’accouchement.

Pourquoi faut-il rééduquer son périnée après l’accouchement ?

La première chose que je tiens à souligner, c’est que la rééducation du périnée est un sujet qui concerne toutes les femmes déjà enceintes et celles qui ont l’intention de procréer. Vous ne le savez peut-être pas encore, mais le périnée est un groupe musculaire très important pour vous, car c’est lui qui soutient les organes tels que le vagin, le rectum et la vessie. Ce groupe musculaire subit une forte pression pendant l’accouchement, et surtout pendant la grossesse. C’est pour cette raison qu’il faut toujours penser à rééduquer son périnée après l’accouchement.

Tout d’abord, pendant la grossesse, l’utérus pèse beaucoup plus que d’habitude ; et plus la grossesse évolue, plus ce poids augmente. Ensuite, au moment de l’accouchement, le vagin s’élargit de manière considérable. L’association de ces deux facteurs, provoque un relâchement des tissus qui composent le périnée. Ce dernier devient donc moins résistant, et aura de plus en plus de mal à remplir ses fonctions. Les problèmes qui pourraient en découler sont :

  • L’incontinence
  • Le prolapsus
  • Ou l’altération de la vie sexuelle.

Je ne saurais donc que trop vous conseiller de prendre l’avis de votre médecin ou de votre sage-femme à ce sujet. Ils sauront vous indiquer la meilleure technique à suivre pour rééduquer son périnée après l’accouchement. Ils pourront aussi vous expliquer plus en détail, tous les problèmes que vous pourrez éviter avec une rééducation du périnée.

Prévenir le prolapsus

Le prolapsus est un problème de santé vraiment grave, car il peut être à la base de plusieurs autres maladies. Il s’agit en quelques sortes d’une descente des organes du petit bassin de la femme, notamment le rectum, la vessie et le vagin. Ces organes quittent leur emplacement normal, et se déplacent vers le bas. Il est assez difficile d’inverser le processus, ce qui explique pourquoi certaines femmes en souffrent même pendant plusieurs années après l’accouchement. Vous pouvez toutefois prévenir ce mal avec une rééducation du périnée.

Éviter l’incontinence

Apprendre à rééduquer son périnée après l’accouchement est un moyen pour éviter l’incontinence. Généralement, on parle d’incontinence urinaire, mais dans certains cas, lorsque le périnée est vraiment affaibli, la femme peut aussi souffrir d’incontinence fécale.

Pour ce qui concerne l’incontinence urinaire, c’est un phénomène assez naturel après un accouchement. Mais il s’agit plutôt de petites fuites urinaires qui surviennent lorsque vous riez, toussez ou faites un effort physique. Il faudra éviter que cela dure dans le temps, et surtout que ça devienne une véritable incontinence, en ayant recours à la rééducation du périnée.

Retrouver une vie sexuelle

Si de nombreux couples sont d’accord pour dire que l’accouchement peut nuire à la libido, ce que la plupart ignorent, c’est que ce problème est souvent lié au relâchement des muscles du périnée. Cela provoque une distension musculaire qui viendra altérer les relations sexuelles du couple.

Quelles sont les méthodes de rééducation du périnée ?

Les méthodes de rééducation du périnée sont assez nombreuses, et vous pouvez choisir celle qui vous convient le mieux, avec l’avis de votre médecin. Vous aurez donc la méthode manuelle, et celle faisant intervenir une sonde périnéale. Pour ce qui nous concerne, mon épouse a opté pour une utilisation conjointe des deux méthodes. C’est d’ailleurs ce qui est conseillé par les professionnels du domaine. L’utilisation de la sonde tout en pratiquant des exercices est une excellente façon de rééduquer le périnée.

Les exercices de renforcement du périnée

Avant de commencer avec les exercices physiques pour renforcer le périnée, il faut d’abord apprendre à faire le massage périnéal. La femme peut le faire elle-même, ou se faire aider par son conjoint. Ce massage est appelé le toucher vaginal, il peut donc être assez délicat de le confier à un kiné ou à une tierce personne, même s’il s’agit d’un professionnel.

Plus tard, lorsque les lésions provoquées par l’accouchement ont pu s’estomper, ma femme a commencé des exercices de renforcement du périnée. Ils ont aussi été très efficaces pour rééduquer son périnée après l’accouchement. Il est possible de choisir entre :

  • La contraction des muscles du périnée
  • La posture du yoga du demi-pont
  • L’ascenseur : l’exercice de Kegel pour le périnée.

Les exercices de renforcement du périnée

La sonde périnéale

L’utilisation d’une sonde périnéale peut se faire de deux façons pour la rééducation du périnée. Dans un premier cas, la sonde est placée dans le vagin, et permet de suivre l’intensité des contractions. Mais dans le second cas, c’est la sonde, toujours placée dans le vagin, qui envoie des impulsions électriques et provoque ainsi des contractions.

La société Perifit a développé une sonde périnéale reliée à un jeu mobile qui permet de rééduquer son périnée tout en s’amusant et en réalisant les exercices Kegel. Vous disposez également d’un Biofeedback qui vous permet de contrôler vos progressions. C’est un très bon moyen de prévenir l’incontinence et le prolapsus dont on a parlé plus haut.

La sonde périnéale

Quand faut-il commencer la rééducation du périnée ?

Pour commencer à rééduquer son périnée après l’accouchement, la femme doit généralement attendre une semaine pour la méthode manuelle pratiquée par elle-même à domicile. Ensuite, un mois plus tard, elle peut avoir recours aux services d’une sage-femme. Nous par contre, nous avons préféré attendre un mois et demi après l’accouchement, avant de commencer les séances avec un professionnel. Par ailleurs, pour celles qui souhaitent avoir recours à un kiné, il faudra attendre trois mois après l’accouchement pour commencer.

Comme vous pouvez le constater, la rééducation du périnée revêt une importance cruciale pour le bien-être de la femme et de son couple après l’accouchement. Alors pensez à choisir la méthode qui vous convient le mieux pour le faire. Vous pouvez même penser à faire une rééducation préventive de votre périnée, car c’est un exercice qui peut aussi aider pendant l’accouchement.

Mes conseils :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici