Peau d’agneau pour bébé : un vrai cocon pour votre bébé

Présentant de nombreux bienfaits, la peau d’agneau pour bébé est un accessoire de puériculture dont certains parents ne peuvent désormais plus se passer. Pourquoi l’inclure dans votre liste de naissance ? Comment la choisir et la nettoyer ? Le point sur ce sujet. 

Quelle peau d’agneau pour bébé ?

Quelle peau d'agneau pour bébé ?
Source : flauma / Shutterstock.com

Le premier avantage de la peau d’agneau pour bébé est de pouvoir s’utiliser tout au long de l’année. En effet, le cuir et la laine qui la composent en font un accessoire thermorégulateur. Vous pourrez donc vous en servir aussi bien pour protéger votre nouveau-né du froid que pour lui offrir un peu de fraîcheur lorsqu’il fait trop chaud.

Par ailleurs, la peau d’agneau est très pratique. Vous pouvez notamment la poser à même le sol pour en faire une descente de lit ou un tapis d’éveil. Cet élément peut ainsi très bien être utilisé pour aménager une chambre d’enfant Montessori. Il est également possible de l’installer dans la poussette de votre bout de chou pour la rendre plus douillette.

Le type de tannage est le premier critère à prendre en compte pour choisir une peau d’agneau destinée aux bébés. Il en existe deux :

  • Le tannage Relugan ou médical, qui confère une teinte dorée à la peau de bête. Réalisé par un tanneur professionnel, ce procédé ne fait pas intervenir de métaux lourds et est ainsi respectueux de l’environnement. De plus, il est certifié OKO Test, ce qui signifie que le produit qui en résulte ne présente aucun danger pour votre bébé.
  • Le tannage Mimosa, qui donne des peaux d’agneau conservant leur pigmentation naturelle, celles-ci n’ayant pas subi de coloration. Aussi appelé tannage végétal, ce procédé est basé sur l’usage d’écorces d’acacia provenant de diverses régions du monde.

L’épaisseur de la peau d’agneau est un autre paramètre à considérer. Les modèles à poils courts (2 à 3 cm) régulent mieux la température et garantissent une excellente circulation de l’air. En outre, ils sont plus simples d’entretien. Les peaux d’agneau à poils longs (3 à 8 cm), de leur côté, sont à privilégier si vous voulez acquérir un accessoire particulièrement doux.

Comment laver une peau de mouton pour bébé ?

Comment laver une peau de mouton pour bébé ?
Photo by Matthew Tkocz on Unsplash

De la même manière que laver les vêtements de bébé ne se fait pas n’importe comment, nettoyer une peau d’agneau exige de prendre certaines précautions. L’entretien dépend du type de tannage.

S’il s’agit d’une peau d’agneau qui a fait l’objet d’un tannage Regulan, procédez comme lorsque vous devez laver les pyjamas en velours de votre tout-petit. Concrètement, vous pouvez nettoyer la peau d’agneau à la main et à l’eau tiède. Elle est aussi lavable en machine, mais à 30 °C tout au plus.

Évitez néanmoins de laver trop fréquemment la peau d’agneau de votre bébé. En effet, le contact régulier avec l’eau est susceptible de la raidir. Elle ne sera ainsi plus aussi douce. Par ailleurs, si le séchage à l’air libre est recommandé, il ne faut surtout pas l’étendre au soleil. Mettez-la plutôt à l’ombre pour préserver sa teinte. Tenez-la également éloignée de toute source de chaleur lorsque vous la faites sécher.

Pour sa part, une peau d’agneau pour bébé passée par un tannage Mimosa ne peut aucunement être plongée dans l’eau. Sachez d’ailleurs que cet accessoire dispose de propriétés antistatiques et auto-nettoyantes. Il vous suffira de l’aspirer régulièrement (une fois par semaine) pour retirer les résidus. Veillez à aller dans le sens du poil pour ne pas abîmer la peau d’agneau. Enfin, pensez à l’aérer et à la brosser de temps en temps. Pour ce faire, utilisez une brosse spécialement prévue à cet effet.

Une réduction des allergies de bébé grâce à la peau d’agneau ?

Une réduction des allergies de bébé grâce à la peau d'agneau ?
Source : Pixabay

La peau d’agneau pour bébé empêcherait le développement d’acariens, car la laine de mouton ne retient pas la poussière. Il faut aussi noter que ce type d’accessoire de puériculture n’est pas traité au moyen de produits chimiques. Il ne risque donc pas d’occasionner des allergies. Mieux, il permettrait d’en prévenir certaines, comme l’indique une étude allemande.

Selon cette dernière, lorsque bébé dort sur une peau d’agneau, il est exposé à des bactéries et autres micro-organismes spécifiques. Leur contact réduirait l’apparition d’un asthme allergique.

Quelque 2 400 bébés allemands ont été observés dans le cadre de l’étude. 55 % d’entre eux dormaient sur une peau d’agneau. Ces enfants sont repassés devant les chercheurs 6 et 10 ans plus tard. Les résultats montrent qu’à leur sixième anniversaire, le risque de développer un asthme allergique était 79 % moins élevé pour ceux qui avaient été couchés sur une peau d’agneau. À 10 ans, il était 41 % moins important.

Source photo de couverture : LeManna / Shutterstock.com

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

2SuiveursSuivre