SéparationVie de famille recomposéeAnnonce originale de naissance : impliquez vos aînés

Annonce originale de naissance : impliquez vos aînés

Si de mon premier mariage j’ai certains souvenirs amers, j’ai également des souvenirs extrêmement tendres et heureux. Parmi ceux-ci, il y a surtout ceux concernant l’arrivée de Lucas que nous préparions fébrilement avec mon ex-femme. Durant sa grossesse, nous avions convenu que nous impliquerions au maximum nos parents dans cette période qui s’annonçait chargée d’un point de vue psychologique et organisationnelle. C’était d’abord pour les valoriser en tant que futurs grands-parents, mais également motivé en partie par des raisons plus égoïstes. Nous espérions qu’ils nous soutiennent et nous aide à préparer cette arrivée en s’appuyant sur leur expérience, jeunes futurs parents inquiets que nous étions. Je vous raconte tout de cette période magique.

Comment les préparer à cette grande arrivée

S’il y a un événement marquant dans la vie de papa, c’est celui où justement il apprend la grande nouvelle de l’arrivée de son futur bébé. J’ai voulu recréer le caractère magique et sacré de l’annonce avec mes parents et ceux de mon ex-femme, même si je savais qu’ils l’avaient déjà connu auparavant lorsque eux-mêmes étaient dans la même situation que nous. Néanmoins, ils n’avaient encore jamais été dans ce rôle de futurs grand-parents et pour moi, c’était important de marquer le coup en leur annonçant l’heureuse nouvelle d’une façon originale.

Aussi, nous avons décidé de les inviter à dîner et avons mis en place un petit rebus à déchiffrer avant de commencer le repas. Nous leur avons fait croire que c’était un indice sur le thème du menu. Bon autant vous dire que notre technique n’a pas eu l’effet escompté. Ils étaient loin d’être dupes et avaient déjà probablement leur petite idée sur les motivations de l’invitation. Néanmoins, cela n’a rien gâché au bonheur que nous avons tous ressenti à ce moment-là.

Impliquez-les pendant la grossesse jusqu’au jour J

Lorsqu’ils ont su qu’ils allaient devenir grand-parents, ils ont tout de suite sauté de joie aussi bien que leur âge le leur permettait. Ils ont bien-sûr exprimé le souhait d’être impliqués dans la grossesse à leur échelle, et se sont montrés d’un soutien indéfectible.

On leur a proposé de nous aider à choisir le matériel de puériculture pour préparer l’arrivée de Lucas. Nous avons toujours tenu compte de leur avis, ce qui leur a permis de se sentir pleinement intégrés à l’événement. Lorsque je n’étais pas disponible, ils étaient de précieux alliés pour conduire mon ex-femme à ses ateliers collectifs de grossesse ou pour faire certaines courses. C’était aussi bien un énorme soulagement pour nous de les savoir disponibles pour nous aider qu’une immense joie pour eux de se rendre utiles et de commencer à investir leur rôle de futurs grands-parents.

Bien sûr, j’ai conscience que tous les parents n’ont pas forcément l’envie d’être aussi présents, certains préférant profiter de leur retraite autrement et ne souhaitant s’occuper que ponctuellement de leur petit-enfant. Néanmoins, lorsqu’ils sont aussi réceptifs et enjoués à l’idée d’aider et de jouer un rôle actif dans la vie de leurs enfants, c’est vraiment appréciable. Je ne peux que vous conseiller d’exploiter cette serviabilité, car cela les rend heureux.

Impliquez-les pendant la grossesse jusqu'au jour J
Source : shutterstock.com

Les valoriser et les faire participer à cette naissance : la création du faire-part

Pour valoriser nos aînés dans leur rôle de grands-parents, nous leur avons aussi proposé de nous aider à créer un faire part original de naissance. Je pense qu’ils ont vraiment été touchés par cette marque de confiance, car ils ont pris la mission à cœur et se sont attelés à la tâche sérieusement. 

Ils nous ont fait un véritable benchmark ainsi qu’une étude de marché comparative sur les différentes entreprises auxquelles on pourrait faire appel pour faire ce faire-part, ainsi que sur les mises en forme les plus sympathiques. C’était une belle période où les maître-mots étaient la complicité et l’amour. Pour finir, nous avons choisi un faire part d’un commun accord de manière que tout le monde ait son mot à dire et se sente impliqué. 

Ce sont également nos parents qui se sont occupés d’établir une liste des adresses des membres de notre entourage à qui nous devions formaliser la naissance de Lucas. Ce sont, eux aussi, qui se sont occupés de mettre les faire-parts sous pli et d’aller les poster. Ils ont vraiment été aidants.