Les enfantsPourquoi mettre un oignon sous le lit de son enfant ?

Pourquoi mettre un oignon sous le lit de son enfant ?

Changement climatique, pollution ou conditions génétiques sont des facteurs impactant sur notre santé. Les mécanismes immunitaires s’en trouvent affaiblis chez certaines personnes. Cela s’illustre à travers les nombreux cas de rhume et d’allergies respiratoires. Heureusement, l’oignon possède des vertus pour éviter ses maladies. Plusieurs méthodes sont applicables pour en tirer les bienfaits comme celle de le placer sous le lit. Cette technique vaut aussi pour les enfants qui sont plus sensibles aux agressions externes. 

Pourquoi mettre des oignons dans une chambre ?

Les astuces de grand-mère sont d’une efficacité particulière pour traiter diverses pathologies au quotidien. Ces connaissances s’appuient sur les vertus d’éléments naturels tels que les plantes, fruits ou légumes. C’est notamment le cas pour l’oignon qui est utilisé pour apaiser les symptômes d’un rhume. Cela s’étend également aux nombreuses allergies touchant les voies respiratoires.

Celui-ci est généralement placé dans la chambre à coucher juste avant de dormir. Le sélénium, soufre et quercétine qu’il renferme sont les principaux agents actifs contre la toux ou le rhume.

Concrètement, si la solution a été appliquée à travers des générations, c’est que ses résultats sont avérés. Il s’agit tout de même d’un médicament le plus ancien pour soigner le rhume. Qui plus est, l’oignon est à moindre coût et sans effets indésirables sur votre santé d’après les nombreux tests effectués.

Les bienfaits de l’oignon pour les voies respiratoires de votre bébé

À travers les époques, l’oignon a permis d’explorer de nouvelles saveurs en matière de cuisine. Par ailleurs, ses propriétés médicinales ont également été révélées. La technique consistant à mettre un oignon sous le lit de son enfant en est une parfaite illustration.

En fait, le condiment est à la fois :

  • Anti-inflammatoire ;
  • Antioxydant ;
  • Antihistaminique.

Une fois mis sous votre lit, l’oignon dégage des essences qui agissent sur les voies respiratoires. En décongestionnant les narines de votre bébé, ce dernier aura une nuit plus paisible. L’expectoration s’en trouve facilitée par la même occasion.

En outre, l’oignon se rencontre en matière d’homéopathie sous forme de comprimés appelés « Allium Cepa » (origine latine).

En somme, l’idéal est d’expérimenter la méthode et en déduire l’efficacité. Le seul risque encouru consiste en l’odeur du condiment. Celle-ci peut être gênante pour certains. Pour y remédier, une infusion de cannelle ou de girofle fera l’affaire. En effet, les senteurs de ces épices peuvent dissimuler celles de l’oignon.

Où mettre l’oignon dans la chambre ?

Pour en percevoir les effets, il est recommandé de le peler et de le couper en deux ou en quatre. Concernant l’emplacement, certains optent pour la table de nuit. Cependant, mettre un oignon sous le lit de son enfant est une technique plus efficace. Cette seconde option est privilégiée par les parents pour calmer leur bébé enrhumé.

Il existe d’autres alternatives comme porter les émincés d’oignon dans vos chaussettes au coucher.

Néanmoins, quelques gestes supplémentaires contribuent à l’optimisation des bienfaits de l’oignon.

D’un côté, penser à rehausser la tête de votre bébé en mettant un coussin en-dessous du matelas. Il s’agit plus d’une précaution qu’une recommandation sachant que le mucus risque de s’accumuler dans la gorge. Le bébé ne sera pas en mesure de s’en défaire avant l’âge de deux ans.

De l’autre côté, placez un verre d’eau près du radiateur de la pièce. Cela favorise l’humidité de l’air. Les risques sanitaires liés à un air trop sec sont assez néfastes (asthme, eczéma, déshydratation, etc.). Vous pouvez aussi faire l’acquisition d’un humidificateur d’air.

À quelle fréquence nettoyer le nez de bébé malade ?

Il est important d’entretenir une bonne hygiène nasale, à plus forte raison pour un bébé. En vérité, le nez constitue la première ligne de défense contre les agents pathogènes et allergènes flottant dans l’air. Celui-ci est compris dans l’appareil respiratoire, ce qui explique pourquoi un nez bouché s’accompagne souvent d’infections des poumons et des bronches.

Pour un nourrisson bien portant, un nettoyage nasal quotidien est amplement suffisant. Cependant, lorsque le bébé est enrhumé, le lavage doit être fréquent (jusqu’à 8 fois quotidiennement). Il faut comprendre que votre bébé inspire par le nez jusqu’à ses 6 mois. Toute gêne dans cette zone sera une source d’irritation. De plus, l’enfant pourrait éprouver de l’inconfort durant la tétée et avoir des troubles du sommeil.

Concernant la méthode préconisée, il importe de mettre votre bébé dans la bonne position. Allongez-le sur son dos et gardez ses mains contre son torse. Ensuite, orientez sa tête vers le côté. Cela lui permettra d’être plus à l’aise pendant son sommeil.

Placez le spray nasal perpendiculairement au visage du bébé avant de pulvériser le sérum. Cela fluidifie le mucus pour qu’il sorte aisément.

Mettre un oignon sous le lit de son enfant peut être un complément du traitement. Toutefois, cette technique requiert au moins trois jours pour aboutir à des résultats positifs en fonction de la pathologie.