Les enfantsTéléphone portable enfant : à quel âge lui offrir son premier téléphone...

Téléphone portable enfant : à quel âge lui offrir son premier téléphone ?

Au fil des générations, le portable est réclamé de plus en plus tôt. L’utilisation de cet appareil par un enfant est pourtant déconseillée avant un certain âge. À quel moment pouvez-vous donc offrir son premier téléphone au vôtre ? Quel forfait choisir ? Découvrez les réponses dans la suite de cet article.

Pourquoi acheter un téléphone portable à son enfant ?

Face aux risques et aux dérives du téléphone portable pour enfant, les parents sont susceptibles de ne pas vouloir offrir un smartphone aux leurs. Malgré tout, cet appareil présente plusieurs avantages. Il vous donne notamment la possibilité de rester en contact avec votre enfant. Ce dernier peut par exemple s’en servir pour vous prévenir de la fin de son entraînement de foot et vous demander de venir le chercher. Le téléphone vous permet également de joindre votre enfant en cas d’urgence.

Par ailleurs, le téléphone mobile facilite l’intégration d’un enfant parmi ceux de son âge. En France, pas moins de 90 % des jeunes de 12 à 17 ans possèdent un smartphone. Grâce à cet appareil, les enfants peuvent entretenir des relations sociales et s’émanciper à leur manière.

Pourquoi acheter un téléphone portable à son enfant ?
Source Ostanina Anna / Shutterstock

Quel est le bon âge pour un premier téléphone portable ?

Le téléphone portable peut s’avérer néfaste pour la santé des enfants de bas âge. En effet, leur crâne est encore mince, ce qui rend leur cerveau plus exposé aux radiations que celui d’un adulte. Il n’est de ce fait pas recommandé d’acheter un téléphone portable aux enfants de moins de 6 ans, d’autant plus que les effets des radiations sur le long terme n’ont pas encore été déterminés. De plus, il est prouvé que le smartphone affecte leur sommeil. À cet âge, il est préconisé de limiter l’exposition à tout type d’écran à une heure par jour.

De 7 à 9 ans, le téléphone portable pour enfant reste déconseillé. Toutefois, si vous souhaitez rester en contact avec le vôtre, il vaut mieux lui offrir un vieux modèle de téléphone qui limite la communication aux appels et aux SMS.

Les spécialistes préconisent d’acheter un premier portable à un enfant à 16 ans. Son esprit critique est suffisamment développé à cet âge. Il est toutefois difficile d’attendre aussi longtemps de nos jours, car les enfants réclament un téléphone de plus en plus tôt, notamment si leurs amis en possèdent. Au final, la décision revient aux parents. Si vous estimez que votre enfant est assez mature pour utiliser un portable, vous pouvez lui en offrir un. S’agissant de l’âge moyen où les enfants reçoivent un téléphone en France, il s’établit à 11 ans.

Quel est le bon âge pour un premier téléphone portable ?
Source Koldunova Anna / Shutterstock

Quel choix de forfait pour un enfant ?

Lorsque vous abordez la question du téléphone portable pour enfant, vous devez aussi réfléchir au forfait à souscrire. Un abonnement mobile est en effet nécessaire pour que votre enfant puisse vous joindre lorsqu’il en a besoin. Sa consommation téléphonique devra toutefois être contrôlée, car les dépassements de forfait peuvent faire gonfler la facture mensuelle. C’est la raison pour laquelle il est préférable d’opter pour un forfait bloqué.

Avec ce type d’abonnement, votre enfant ne pourra plus passer d’appels s’il a épuisé son temps de communication. Vous pourrez en revanche toujours le joindre. Le forfait bloqué constitue donc un bon choix pour un usage quotidien du téléphone portable par un enfant. Sachez qu’il existe des offres de moins de 10 euros, voire de moins 5 euros par mois. Vous pouvez également rester à l’affût des bons plans proposés par les opérateurs de téléphonie mobile sur leurs forfaits comme les codes promo Free afin de réaliser de belles économies.

En tout cas, pensez à définir avec votre enfant les conditions d’usage du téléphone portable avant de lui en acheter un. Des plages horaires d’utilisation doivent notamment être déterminées. Il faut aussi fixer des limites de temps. Étudiez également la souscription d’un contrôle parental. Cette précaution est indispensable pour protéger votre enfant contre les dangers d’Internet et éviter l’addiction à l’écran. Grâce à la fonction de contrôle parental, vous pourrez garder un œil sur le contenu consulté par votre loulou. Elle vous permet aussi d’interdire l’accès à des contenus non adaptés à un enfant.

Image de couverture Zivica Kerkez/ Shutterstock