Vie de familleQuand crèches et développement durable riment ensemble

Quand crèches et développement durable riment ensemble

4views

En France, les crèches sont souvent considérées comme des services publics naturels. L’État est donc supposé créer et gérer ces structures sur tout le territoire. Néanmoins, de nombreux acteurs privés proposent actuellement d’alléger la pression sur ces établissements publics. Ils fournissent par ailleurs des services en accord avec les exigences de la vie moderne, comme le développement durable.

Quels sont les enjeux du développement durable ?

Quels sont les enjeux du développement durable ?

Photo de @kanrawee8 via twenty20.com

Le développement durable couvre le social, l’économie, l’écologie et la gouvernance d’un pays, selon la FAO (Food and Agriculture Organization). À la base, l’enjeu consiste à subvenir aux besoins de la population, sans mettre l’écosystème en péril.

Le développement durable en crèche s’inscrit donc dans cette démarche conciliant le bien-être des enfants et la préservation des ressources naturelles. Ainsi, le premier défi réside dans la réduction des déchets au quotidien. Ces ordures menacent en effet l’environnement et la survie de l’espèce humaine sur le long terme.

Au-delà des déchets, la démarche écoresponsable passe aussi par la construction des établissements eux-mêmes. Ils doivent notamment se conformer aux critères en vigueur sur le plan écologique. De cette manière, les tout-petits seront conscients des enjeux environnementaux dès la crèche.

La phase de l’éveil est par ailleurs décisive pour les enfants. De ce fait, il est indispensable de sensibiliser cette population au plus tôt sur la problématique du développement durable. Il ne s’agit pas seulement d’expliquer la situation, mais aussi de montrer l’exemple. Ainsi, les installations écoresponsables sont incontournables.

De plus, l’ensemble du personnel devra également être sensibilisé par rapport à ce sujet. En effet, les éducateurs ne pourront pas inculquer ces valeurs aux tout-petits sans une prise de conscience personnelle au préalable. D’ailleurs, il existe actuellement de nombreuses formations spécifiques dans ce sens.

Au final, le développement durable s’imposera comme une évidence en crèche avec des installations adaptées et des équipes contribuant au projet. Ces facteurs seront en effet propices au développement de comportements écoresponsables chez les enfants. En définitive, les crèches sont particulièrement intéressantes dans le cadre de la sensibilisation éthique des plus jeunes.

Comment appliquer le développement durable en crèche ?

Comment appliquer le développement durable en crèche ?
Photo de @aksenova_sveta via twenty20.com

Au premier abord, le développement durable en crèche peut vous sembler problématique. Cette approche reste néanmoins envisageable dans les structures publiques ou privées dédiées aux enfants. En effet, les tout-petits sont ouverts aux nouvelles valeurs et autres expériences inédites, contrairement aux adultes.

Cependant, vous pouvez parfois avoir des difficultés à inscrire vos enfants dans une crèche publique. Cette situation a notamment été observée dans un établissement situé en Aix-en-Provence. Néanmoins, vous pouvez toujours envisager les crèches privées.

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises ont mis en place des structures dédiées aux plus jeunes au sein de leur établissement. Les salariés auront ainsi la possibilité de s’occuper des enfants, sans affecter leur productivité. Par ailleurs, ces services sont particulièrement utiles pour les jeunes parents et les nouveaux ménages. 

Afin d’instaurer le développement durable dans une crèche, vous devrez vous focaliser sur les bases mêmes du concept. Théoriquement, le tout consiste à réduire l’impact environnemental de l’activité et à inculquer ces principes aux enfants.

Dans un sens, la mise en place d’un bâtiment écoresponsable représente déjà une étape importante dans le cadre de cette démarche. Vous pourrez par ailleurs expliquer aux enfants les raisons d’être de ces installations pour les aider à assimiler la notion de développement durable. Les éducateurs devront également agir pour promouvoir ce concept au quotidien.

En effet, il ne s’agit pas seulement d’évoquer ces principes, mais aussi de révéler leurs avantages. Tous les professionnels concernés devront ainsi montrer l’exemple aux enfants et aux parents, en matière de développement durable. De plus, ces conditions seront propices à l’éveil des enfants et au bien-être des travailleurs.

Utiliser des couches lavables en crèche

Utiliser des couches lavables en crèche
Photo de @makenamedia via twenty20.com

L’intégration du développement durable en crèche passe nécessairement par l’adoption de mesures concrètes comme l’utilisation de couches lavables. Cette initiative permet par ailleurs de se démarquer des établissements classiques. En effet, ces structures misent trop souvent sur le nombre, au détriment de la qualité.

Ainsi, les crèches traditionnelles ont tendance à négliger la dimension éducative de leur mission. Or, les professionnels du secteur sont censés garder les tout-petits et leur inculquer des valeurs essentielles. Cette démarche requiert donc une prestation personnalisée, surtout durant la phase d’éveil de l’enfant.

Plus qu’un simple détail, l’utilisation de couches lavables enseigne l’importance de la réduction des déchets. Cette démarche permet également de familiariser les enfants comme les parents au système circulaire. Même si les couches sont nécessaires, ils ne doivent pas forcément grossir les ordures.

Cette nouvelle approche aidera en définitive les ménages à prendre conscience de leur impact sur l’environnement. De plus, ils se rendront compte que le bien-être des consommateurs n’est pas toujours incompatible avec une démarche écoresponsable. De plus, ils ont la possibilité de faire des économies en même temps.

Sur le long terme, les couches lavables se révèlent plus rentables que les versions jetables. Ces derniers sont relativement moins chers, mais augmentent la quantité de déchets à traiter au quotidien. En revanche, les modèles lavables représentent un investissement assez important au départ, mais sont réutilisables à souhait.

En somme, les couches lavables réduisent le niveau de pollution et les dépenses de la communauté en matière de gestion des ordures. Moins de déchets signifient en effet moins de polluants potentiels pour l’environnement. De plus, cet exemple aide à démontrer aux enfants les avantages de l’économie circulaire.