Quelques conseils pour éviter la dépression post partum

La dépression post partum est une maladie qui touche de nombreuses mères juste après l’arrivée de leur bébé. C’est un trouble psychologique qui se manifeste par des signes assez graves pouvant mettre dans certains cas la vie de la maman en danger.

Il est même possible que le bébé lui-même soit menacé, surtout lorsqu’il s’agit de la forme sévère de cette dépression. C’est pour cette raison qu’il est très important de savoir comment faire pour éviter la dépression post partum, afin de rester à l’écart de toutes les conséquences qu’elle peut provoquer.

Que faire pour éviter la dépression post partum ?

Avant toute chose, il est important de se rappeler ce qu’est exactement la dépression post partum. Il s’agit en réalité d’un trouble psychologique, qui touche les jeunes mamans quelques jours ou quelques mois après la naissance de leur bébé. Ses symptômes sont assez semblables à ceux du baby blues, mais ils peuvent évoluer et devenir beaucoup plus graves.

Ce trouble est provoqué par plusieurs facteurs très différents, qui peuvent varier en fonction de chaque femme. C’est pour cette raison qu’il est assez difficile de l’éviter de manière vraiment efficace. Mais heureusement, avec quelques astuces et de bonnes habitudes de vie, il est possible de se protéger contre ce mal et réussir à vivre une maternité heureuse et paisible.

Le repos

Bien se reposer est la première condition pour éviter la dépression post partum. En effet, l’une des causes de ce trouble psychiatrique, c’est la fatigue extrême que ressent la jeune maman pendant et après la grossesse. Il faut donc trouver le moyen pour vous ménager autant que possible afin d’éviter l’épuisement dans les dernières semaines avant l’accouchement.

Si cela s’avère nécessaire et si vous en avez la possibilité, n’hésitez pas à faire appel à une aide-ménagère pour s’occuper de l’entretien de votre cadre de vie. Vous aurez ainsi plus de temps pour récupérer de la fatigue provoquée par la grossesse. Offrez-vous de longues siestes en journée, et veillez à faire des nuits entières de sommeil.

Aussi, si vous devez bien vous reposer pour éviter la dépression post partum, vous devrez également éviter les activités qui requièrent un gros effort physique ou mental. Votre principale préoccupation à l’approche de l’accouchement doit être la naissance de votre bébé, et tout ce que vous aurez à faire pour lui offrir une belle vie.

Le repos

Le bien-être

Après le repos, il faudra aussi penser à prendre soin de vous de diverses manières. En effet, être enceinte et avoir du ventre ne signifie pas que vous devez mettre votre vie ou votre bienêtre sur pause. Bien au contraire, c’est le moment plus que jamais de profiter de tous les plaisirs de la vie pour mieux traverser cette phase éprouvante.

Alors pour éviter la dépression post partum, pensez à vous offrir des soins tels que :

  • Les massages
  • Le séjour dans un spa
  • Des soins du visage et du corps, etc.

Aussi, n’hésitez pas à vous faire plaisir avec une nouvelle coiffure, de nouveaux vêtements, ou des voyages même si possible. Le but est de vous libérer l’esprit au maximum pour empêcher l’accumulation des sentiments négatifs comme l’angoisse ou la peur.

Le bien-être

Le contact social

Le contact social sera aussi un véritable atout pour éviter la dépression post partum, car la solitude est l’une des causes les plus fréquentes de ce trouble. Alors ne laissez surtout pas la fatigue ou les obligations de votre nouvelle vie vous éloigner des personnes qui vous sont chères. Gardez le contact avec vos amis, avec votre famille et toutes les personnes susceptibles de vous aider à traverser cette épreuve.

Vous devez aussi entretenir le dialogue avec votre conjoint, car il sera la première personne sur laquelle vous pourrez compter pour surmonter l’accouchement. D’ailleurs, ce dialogue sera utile pour lui également, car il n’est pas complètement à l’abri d’un éventuel trouble post partum (le daddy blues).

Le contact social

L’alimentation saine

L’alimentation saine est un indispensable pour une femme enceinte, mais elle est encore plus importante pour celle qui souhaite éviter la dépression post partum. En effet, bien manger vous permet de faire le plein de vitamines et de nutriments, ce qui s’avère être bénéfique pour votre santé physique et mentale.

Vous pouvez par exemple choisir d’intégrer dans votre alimentation, des fruits, légumes ou autres aliments recommandés aux femmes enceintes. Ainsi, non seulement vous pourrez vous protéger du trouble post partum, mais en plus vous pourrez apporter à votre bébé tout ce dont il a besoin pour naitre fort et en bonne santé.

L'alimentation saine

L’exercice physique

Pour finir, cela peut sembler difficile à comprendre, mais le sport est vivement conseillé pendant et après la grossesse. Il ne s’agit pas de faire des activités intenses comme la course ou les abdos. L’essentiel ici sera simplement de trouver une activité qui vous permettra d’évacuer votre stress et d’être plus zen.

Alors si vous voulez éviter la dépression post partum, pensez à faire des activités comme le yoga, la méditation, la gymnastique douce, ou encore la marche.

L'exercice physique

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

2SuiveursSuivre