Que faire si mon bébé est malade en pleine nuit ?

S’occuper d’un bébé n’est pas toujours une tâche aisée. Ces petits êtres fragiles se retrouvent sous votre responsabilité, et il est important de savoir prendre les bonnes décisions aux bons moments pour garantir leur bien-être. Le pire, c’est lorsqu’ils tombent malades, car contrairement aux grandes personnes, ils sont incapables d’exprimer l’origine de leur mal être. Dans ce genre de situation, le plus important est de savoir garder son calme pour trouver la meilleure solution. Voici donc pour vous aider, quelques conseils très utiles pour savoir quoi faire si on se retrouve avec un bébé malade en pleine nuit.

Mesurer la gravité de la situation

Comme nous l’avons souligné plus haut, le plus difficile avec un bébé malade, c’est qu’il est incapable de décrire ce qu’il ressent. Dans le meilleur des cas, il s’exprime par des pleures incessantes, et c’est ce qui vous permet de savoir qu’il y a un problème.

Par contre, dans les cas les plus graves, ce sont les symptômes qui vous alertent, et il devient alors très difficile de ne pas céder à la panique. Il vous revient donc d’examiner votre bébé, pour évaluer la gravité de la situation. Ce n’est qu’après que vous pourrez savoir quelle attitude adopter pour l’aider à aller mieux.

Le soigner soi-même

Lorsqu’on se retrouve avec un bébé malade en pleine nuit, on a souvent tendance à vouloir le soigner soi-même à la maison. C’est une solution qui peut fonctionner, mais seulement lorsqu’il s’agit d’un mal bénin.

Ainsi, lorsque bébé ne présente aucun symptôme apparent, dans la plupart des cas, il s’agit d’un mal de ventre ou d’une douleur interne. Vous pourrez essayer de le calmer avec son sirop ou un autre médicament prescrit par son médecin pour traiter son mal.

C’est pour cette raison qu’il est important de toujours avoir une boite à pharmacie à la maison, avec les médicaments recommandés par le pédiatre. De cette manière, en cas de fièvre, de vomissements ou d’autres petits maux, vous pourrez utiliser les médicaments à votre disposition, en fonction de leur utilité.

Le soigner soi-même

Se rendre chez un pédiatre de garde

Si d’après votre analyse la situation est grave, vous devez penser à la possibilité de vous rendre chez un pédiatre. Étant donné qu’il est impossible de prévoir à l’avance quand votre bébé sera malade, il est important dès la naissance de bébé, de se renseigner sur les cabinets ou hôpitaux ayant un service de pédiatrie fonctionnel 24h sur 24.

Ainsi, vous pourrez vous rendre sur place si les symptômes vous semblent impossibles à traiter à la maison. Il est aussi possible que votre premier réflexe ait été de soigner bébé à la maison, et que malgré tous vos efforts, la situation ne s’arrange pas. Dans ce cas, il serait plus prudent de ne pas insister, et d’aller au plus tôt consulter un pédiatre de garde.

Se rendre chez un pédiatre de garde

Se rendre aux urgences

Pour finir, il arrive que la situation nécessite une prise en charge par un service d’urgence. Si c’est le cas, alors les premiers soins que vous pourrez appliquer à la maison ne seront d’aucune utilité. Vous devrez trouver le moyen de vous rendre au plus tôt dans l’hôpital le plus proche, en précisant qu’il s’agit d’une urgence.

Il est aussi possible lorsqu’on a un bébé malade en pleine nuit, de composer le numéro d’appel d’urgence pour une prise en charge plus rapide. Tout dépend de la gravité des symptômes que présente le bébé.

Les symptômes à ne pas négliger

Avec un bébé sous votre responsabilité, vous devez apprendre à être beaucoup plus attentif, surtout face aux éventuels symptômes qui se manifestent. En effet, les problèmes de santé des bébés peuvent rapidement tourner au drame, lorsque les bonnes décisions ne sont pas prises très tôt. Vous devez donc connaitre les symptômes les plus graves à ne surtout pas négliger, au risque de mettre en danger la vie de votre bébé.

Une fièvre trop importante

Parmi les symptômes les plus fréquents qu’on peut observer chez un bébé malade en pleine nuit, on retrouve la fièvre. C’est une réaction de l’organisme qui peut survenir dans plusieurs situations : infection, douleur, etc. Lorsqu’elle devient trop importante, vous ne devez pas vous contenter d’administrer des médicaments à la maison.

Vous devez aussitôt vous rendre dans un centre de santé pour une prise en charge immédiate. A noter que pour un bébé, une fièvre est jugée trop importante lorsqu’elle atteint ou dépasse 38,5°C.

Une fièvre trop importante

Des vomissements réguliers

Les vomissements sont généralement faciles à traiter chez les bébés. Il existe plusieurs médicaments très efficaces prescrits par les pédiatres à cet effet. Il vous suffit donc d’en avoir à portée de main pour réussir à contrôler la situation. Toutefois, lorsque ces vomissements deviennent chroniques, la meilleure chose à faire est de consulter directement un pédiatre.

Des diarrhées sans cesse

Un bébé malade en pleine nuit peut souffrir de diarrhée chronique. Ici aussi il existe des médicaments très efficaces que vous pourrez utiliser. Toutefois, si les épisodes deviennent trop fréquents, il faut envisager la possibilité qu’il puisse s’agir d’une maladie plus grave. Dans ce cas, le recours aux professionnels de la santé devient la meilleure option.

Une toux trop forte

Un enfant qui tousse, à première vue, cela n’a rien d’alarmant. Vous pouvez lui donner un sirop contre la toux ou une solution pour réduire l’irritation de la gorge. Si vos efforts restent vains et que la toux ne se calme pas après quelques heures, alors vous devez consulter.

L’apparition de nombreux boutons

Pour finir, les boutons peuvent aussi être le signe d’une maladie assez grave chez un bébé. Il peut s’agir de la varicelle, d’une allergie, ou d’un autre problème plus grave. Alors même si c’est en pleine nuit, si vous remarquez des boutons sur le corps de bébé, vous devez aussitôt chercher une solution pour comprendre leur origine.

La meilleure attitude à adopter face à un bébé malade en pleine nuit peut varier en fonction de la situation. Néanmoins, le plus important à retenir c’est qu’il ne faut rien négliger, car les bébés sont des êtres très fragiles.

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

2SuiveursSuivre