Soigner le trouble du TDAH chez l’enfant sans médicaments, c’est possible !

Soigner le trouble du TDAH chez l'enfant sans médicaments, c'est possible !

Le TDAH ou trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité est aujourd’hui très répandu chez les enfants. Difficultés de concentration, impulsivité et crises de colère sont autant de symptômes difficiles à gérer au quotidien. Or, c’est souvent le traitement médicamenteux qui est préconisé dans ce genre de cas. Et chez les plus petits, c’est souvent un traitement lourd à supporter et qui peut parfois avoir des conséquences néfastes sur la vie de l’enfant. Voilà pourquoi, des professionnels se sont rassemblés autour du TDAH afin de créer une méthode révolutionnaire qui promet déjà de belles perspectives, et surtout, sans médicaments !

Les principaux symptômes du TDAH

Le TDAH se caractérise par un déficit de l’attention, de la concentration et une hyperactivité. Souvent présents chez les enfants, on le trouve également chez l’adulte sous des modalités différentes. Mais récemment, il atteint surtout les plus petits entre 4 et 12 ans. Alors évidemment, au quotidien, cela peut devenir très compliqué à gérer pour les parents puisque l’enfant n’a plus de comportement approprié dans toutes les situations qu’il rencontre. Comme il se lasse vite, il n’est plus capable de se concentrer et de rester sur sa chaise en classe, il devient difficile pour lui d’établir des relations amicales dans la mesure où il est sans arrêt en mouvement et ne parvient pas à maîtriser ses gestes ou ses émotions. Quant à la maison, il est une boule d’énergie constante qui ne se fatigue jamais.

La prise en charge du TDAH

Alors face à ce constat, la prise en charge du TDAH peut s’effectuer de diverses manières. Tout d’abord, avec une psychothérapie qui permettra à l’enfant de mettre des mots sur le stress qui le hante au quotidien. Ensuite, le traitement médicamenteux est délivré afin de calmer la tension constante que l’enfant peut rencontrer et qui aura tendance à épuiser ses ressources physiques, psychologiques mais également, physiologique. Et c’est fort de ce constat qu’une équipe de professionnels s’est récemment lancée dans une méthode révolutionnaire et qui ne nécessite pas de prise médicamenteuse : le neurofeedback médical. En effet, ils proposent une remédiation cognitive à base d’un logiciel sur un ordinateur. Le principe est simple, en plaçant un casque sur la tête de l’utilisateur, l’application détecte immédiatement les ondes propagées par la personne et diffuse un contenu visuel censé les représenter. Ainsi, l’enfant saura immédiatement dans quel contexte il se situe et apprendra au fur et à mesure, et à l’aide de jeux, à canaliser son énergie afin qu’elle devienne maîtrisable.

Mes conseils :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici