Les enfantsApprentissage & communicationTrois activités pour développer la motricité globale de votre enfant

Trois activités pour développer la motricité globale de votre enfant

Dès son plus jeune âge, un bébé a besoin d’être stimulé, pour l’aider à développer sa motricité globale. Au plus jeune âge, cela consiste à laisser les enfants libres sur le sol, pour apprendre à ramper, puis marcher, et enfin tenir en équilibre et jouer au ballon, par exemple. Ne confondez pas motricité globale avec motricité fine, qui elle, vise à ce que le bébé sache faire des choses précises, comme passer un objet d’une main à l’autre.

Pourquoi est-ce important de développer la motricité globale de votre enfant ?

Aider un bébé à acquérir une bonne motricité globale, c’est lui donner les clés pour une meilleure autonomie. La coordination des membres est indispensable pour qu’un enfant puisse s’habiller seul ou descendre les escaliers. La motricité globale lui servira également à développer ses muscles principaux.

Le développement de la motricité globale doit se faire au quotidien, et il est très facile de l’intégrer dans sa routine. Des exercices simples et ludiques peuvent être pratiqués, en groupe d’enfants ou avec les parents. Ces exercices sont bénéfiques pour son apprentissage.

Pourquoi est-ce important de développer la motricité globale de votre enfant ?
Source : shutterstock.com

3 activités pour développer la motricité globale de votre enfant

Comme chaque personne est différente, le rythme de l’apprentissage le sera aussi. Toutefois, il existe des activités qui conviendront à tous les petits. Le jeu est idéal pour qu’un enfant retienne et apprenne des choses. En étant régulier, votre bébé pourra marcher entre 10 et 13 mois et sauter à cloche-pied dès trois ans.

Le parcours

Le parcours est une activité idéale, car elle est très complète et permet de travailler toutes les parties du corps. Pour cela, vous pouvez les emmener au parc ou même dans votre jardin grâce à Fatmoose, et leur faire faire un tour de balançoire. Dès six mois, les modèles pour bébé s’avèrent idéaux pour permettre à l’enfant de tenir son dos et le maintenir dans une position assise. Toutefois, ne le basculez pas trop, il ne doit pas avoir peur. Dès deux ans, votre bébé peut faire de la balançoire traditionnelle. Une fois expliqué comment pousser avec les jambes, il prend conscience de son corps dans l’espace et améliore sa coordination.

Après la balançoire, sur l’aire de jeux extérieur, vous pouvez proposer à votre enfant de jouer sur des échelles et des toboggans. Monter un filet ou une échelle est excellent pour travailler la coordination et l’équilibre. Cela lui permet aussi de prendre conscience des hauteurs ainsi que des distances. Enfin, terminez ce parcours par la poutre, qui est l’instrument idéal pour qu’un petit apprenne l’équilibre. Quel que soit l’âge de votre bébé, ne le laissez pas seul. Il faut le rassurer et lui apprendre à mettre un pied devant l’autre pour ne pas chuter.

Le parcours
Source : shutterstock.com

L’imitation

Dès sa naissance, un bébé apprend par mimétisme. C’est en reproduisant des sons et des choses qu’il aperçoit au quotidien qu’il peut lui-même les reproduire. L’imitation permet de développer l’imagination de l’enfant, lorsqu’il joue. Pour cela, instaurez une nouvelle activité, que vous faites avec lui, assez simple pour qu’il puisse vous imiter.

Comme jeux d’imitation, vous pouvez opter pour des jeux de dînette, avec une mise en situation précise. Il peut aussi apprendre à bricoler ou habiller un poupon. Ce sont des jeux qui permettent d’être autonome plus rapidement et un développement de l’imaginaire plus important. Tout ce que vous montrez à un enfant, il essaiera de le reproduire.

En revanche, il est bon de noter qu’un bambin ne peut pas imiter sur demande avant l’âge de trois ans. Il ne peut pas comprendre que vous lui demander de répéter une action. Rien ne sert d’exiger de votre enfant qu’il fasse comme vous avant cet âge.

L'imitation
Source : shutterstock.com

La danse

Danser est l’activité idéale pour permettre à votre petit de se coordonner à une musique et de prendre conscience qu’il peut faire beaucoup de choses avec son corps. C’est idéal pour se familiariser avec les notions de rythme et de tempo. De plus, cela permet à un enfant d’être moins timide. Pour cela, organisez des sessions durant lesquelles il bouge son corps sur diverses musiques et dansez avec lui. Faites de ce moment un temps de découverte, où il est libre de se rouler par terre, de lever une jambe après une autre, ou de tourner sur lui-même sans tomber. Analysez ses réactions, certaines musiques l’entraineront peut-être plus que d’autres.

La danse
Source : shutterstock.com