Mon enfant a peur de dormir seul : comment l’aider à passer ce cap ?

Mon enfant a peur de dormir seul : comment l'aider à passer ce cap ?

Le moment du coucher est parfois source de stress chez bon nombre d’enfants. Que ce soit par peur du noir ou par peur de dormir seul, plusieurs raisons justifient ce complexe que ces derniers développent dans leur subconscient. Face à une telle situation, les parents doivent trouver les solutions adéquates pour aider leur progéniture à traverser cette étape en toute quiétude.

Comprendre la raison de la peur de dormir seul

La peur de dormir seul se manifeste chez les enfants d’environ 3 à 5 ans. C’est une étape difficile et stressante pour les enfants comme pour les parents, car bon nombre d’entre eux ne savent pas comment s’y prendre face à une telle situation. Les nuits deviennent de plus en plus mouvementées, l’enfant a peur de tout et de rien. Il s’imagine être en présence de sorcières durant la nuit, de fantômes, de loups et tout un tas de personnages imaginaires. Le noir devient source de stress pour lui au point de lui causer des troubles de sommeil. Il réclame la présence des parents avant de s’endormir, la lumière doit rester allumée, etc., bref, c’est une période très sensible, mais à gérer avec la plus grande sagesse.

Plusieurs raisons se cachent derrière un tel phénomène. En effet, si votre enfant était habitué à votre présence depuis bébé, il serait très difficile pour lui de s’endormir tout seul. S’il a pris l’habitude de suivre des dessins animés avec des personnages effrayants (vampire, démons, loup-garou, etc.) ou encore si les histoires que vous lui racontez le soir regorgent de scènes à rebondissement, soyez certains, que dormir seul pour lui, sera compliqué. Outre cet aspect, s’il ne possède pas de veilleuse de nuit dans sa chambre pour éclairer un tant soit peu ses nuits alors, il ne voudra certainement pas y demeurer seul. Car, la majorité des enfants ont peur du noir. Les mauvais rêves font également partie des causes de ce phénomène. S’il se réveille brutalement en pleine nuit à cause d’un cauchemar, son premier et seul réflexe d’ailleurs, sera d’aller se blottir dans vos bras pour se sentir en sécurité.

Se poser les bonnes questions

Si votre enfant refuse de dormir seul, vous devez trouver la cause du problème et non le blâmer. Voici quelques questions qui pourraient bien vous situer :

  • À quel moment le phénomène a-t-il commencé ? Est-ce suite au visionnage d’un film, d’une série animée, un cauchemar en pleine nuit ou après lui avoir raconté une histoire ?
  • De quoi l’enfant as-t’il peur ? Est-ce des personnages d’un film, d’un récit, etc. ? Où est-ce juste une peur du noir ?

Il est très important en effet, de déterminer la source du problème. Une fois que vous aurez les réponses à ces questions, vous saurez exactement comment aider votre enfant et si ses crises nécessitent ou non l’intervention d’un spécialiste.

Aider l’enfant à passer sa peur de dormir seul

Amenez votre enfant à vous confier exactement ce qui justifie sa peur de dormir seul. Trouvez la manière de lui prouver que les personnages qui lui font peur n’existent que dans les séries et les histoires fictives. Surtout, ne vous moquez pas de ses craintes, mais rassurez-le plutôt. Faites-lui comprendre que vous êtes juste à côté au salon et que d’ailleurs, aucun monstre ne peut pénétrer dans la chambre d’un héros comme lui. Si votre enfant s’identifie par exemple au personnage de « Spiderman », rappelez-lui qu’aucun monstre, loup ou sorcière ne peut le vaincre.

Le soir avant le coucher, ouvrez les placards, fouillez l’intérieur avec lui afin qu’il constate de visu qu’il n’y aucun monstre caché. Au cours de la journée, jouez avec lui au jeu de cache-cache et trouvez abri dans un lieu très sombre comme sous le lit ou dans le placard. Cela l’aidera à appréhender ces endroits autrement.

S’il a peur du noir, il vous suffira de lui mettre une veilleuse de nuit à disposition dans sa chambre afin qu’il ne soit plus plongé dans un noir total et tenez-lui compagnie quelques minutes s’il le faut, le temps de l’aider progressivement à évacuer ses craintes. Racontez-lui des histoires beaucoup plus câlines  le soir au coucher et chantez-lui des berceuses si nécessaire. Vous devez faire de votre mieux pour l’apaiser.

Mais, lorsque ces aller-retour ou ces appels deviennent intempestifs et que ce n’est qu’un caprice, faites preuve d’un peu de fermeté  et renvoyez-le dans son lit. S’il persiste, ne perdez pas votre calme, conduisez-le tout simplement dans son lit.

Quelques astuces pour l’aider à dormir seul

Plusieurs astuces peuvent vous permettre d’aider votre bout de chou à surmonter sa peur de dormir seul.

  • Préparez un rituel de coucher digne de votre petit trésor : le bain, les histoires tendres, une conversation très complice sur sa journée, un moment à ses côtés avant qu’il ne s’endorme, les berceuses et autres ne feront que rassurer davantage et encourager votre enfant.
  • Réorganisez sa chambre et mettez en place tout le dispositif nécessaire pour le rassurer: pour ce faire, vous devez mettre une veilleuse de nuit à sa disposition et modifier la position du lit de sorte qu’il puisse voir toutes les entrées et les sorties. Ensuite, tous les objets ou jouets susceptibles de nourrir sa peur durant la nuit doivent être retirés de la chambre. Pour finir, en fonction de ce qu’il aime ou des choses qui le rassurent, jouez-lui de la musique douce ou chantez-lui une chanson.
  • Évitez à votre enfant de suivre des films, les dessins animés, ou d’effectuer des activités ou des jeux qui pourraient le laisser dans un état d’alerte psychologique avant son coucher.
Noter cet article

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici